Concevoir son objet connecté : Quelle alimentation choisir ? - Bluesoft
17295
post-template-default,single,single-post,postid-17295,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1300,qode-theme-ver-10.1.1,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive
 

Concevoir son objet connecté : Quelle alimentation choisir ?

Le fonctionnement sur pile : la solution la plus traditionnelle

Cette solution est acceptable si vos piles ont une durée de vie supérieure à 1 an, en dessous cela va poser problème aux utilisateurs et ne pas donner une bonne image de votre objet, donc de votre marque, ni de votre solution qui sera considérée comme énergivore.

En conséquence, ce fonctionnement va s’adresser à des systèmes non critiques à faible consommation. Il faudra également trouver un moyen d’indiquer à l’utilisateur que les piles doivent être changées.

 Le fonctionnement branché : une solution confortable

C’est le cas sur des systèmes fixes et potentiellement critiques. Vous pouvez envisager de coupler une batterie de secours à votre système pour gérer des cas d’usage particuliers comme par exemple le central d’un système d’alarme.

En condition normale, vous rechargez la batterie en permanence et l’utilisez en cas d’incident.

Le mode de fonctionnement branché est intéressant, car il permet d’avoir des systèmes complexes que l’on peut mettre à jour, qui peuvent communiquer, être intelligents….

Si elle est compatible en matière d’installation, cette solution est la plus confortable.

Le système rechargeable : une solution complexe et ambitieuse

Comme les systèmes ont beaucoup évolué ces derniers temps et qu’ils nécessitent peu d’énergie pour fonctionner, on peut envisager des systèmes sur batterie qui se rechargent. Si on pense naturellement à des panneaux solaires, des solutions sont possibles. Avec les compteurs d’eau en télé-relevé qui sont installés, on peut utiliser le débit d’eau pour recharger la batterie.

Le système rechargeable n’est pas à négliger, certains usages pouvant être consommateurs d’énergie voire créer des pics de consommation qui sont tout aussi problématiques à gérer.

Concevoir son objet connecté, c’est se poser les bonnes questions pour garantir sa pérennité et sa bonne utilisation.

Découvrez dans le livre blanc « Préparez votre entreprise au monde des objets connectés » les 9 points essentiels à prendre en compte lorsqu’on se lance dans la conception de son objet connecté.