Qu'est-ce qu'un objet connecté et quelles sont ses différentes fonctions? - Bluesoft
17224
post-template-default,single,single-post,postid-17224,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1300,qode-theme-ver-10.1.1,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive
 

Qu’est-ce qu’un objet connecté et quelles sont ses différentes fonctions?

Comment les définir ?

Le terme objet connecté est vague et variable selon les auteurs. Nous trouvons derrière ce terme une multitude de réalités et de concepts. Voici la définition que nous proposons :

« Un réseau de réseaux qui permet, via des systèmes d’identification électronique normalisée et sans fil, d’identifier et de communiquer numériquement avec des objets physiques afin de pouvoir mesurer et échanger des données entre les mondes physiques et virtuels »

 

On parle donc à la fois d’objet physique et de réseaux de réseaux. En effet si la partie visible de l’IoT est bien « l’objet physique », la partie centrale reste le traitement de la donnée et la commande d’action.

« Le défi dans un projet IOT réside donc non seulement dans l’objet, mais aussi dans les systèmes d’information en interaction »

 

Pourquoi parle-t-on de « réseau de réseaux » ?

Les objets sont déjà eux-mêmes dans un premier réseau, spécifique au métier. Prenons l’exemple de la voiture, qui dispose de son propre réseau : le BUS CAN. Ce dernier a pour but de faire communiquer les différents éléments du véhicule grâce à un standard qui gère la priorité des messages (déclenchement de l’airbag, de la radio…)

La plus-value de l’IOT dans ce domaine réside dans le fait d’interconnecter le réseau BUS CAN à internet ce qui permet de nouveaux services. Par exemple, le conducteur avec le GPS de la voiture ou même son téléphone va pouvoir accéder à des informations croisées (trajet, musique…)

Poursuivons notre exemple de l’automobile : imaginons un garagiste qui à chaque visite de son client saurait d’avance quels travaux effectuer sur son véhicule. Cela lui permettrait d’ajuster ses approvisionnements et son plan de charge, tout en offrant à son client une visibilité sur le montant de la facture. Quant à l’assureur, il pourrait par exemple ajuster ses tarifs au mode de conduite de son client.

L’immense intérêt de l’objet connecté, c’est la personnalisation.

 

Quelles caractéristiques choisir pour son objet ?

Un objet connecté peut avoir 3 types de fonctions, non exclusives l’une de l’autre :

 

 

Concevoir son objet connecté, c’est se poser les bonnes questions pour garantir sa pérennité et sa bonne utilisation. Découvrez dans le livre blanc « Préparez votre entreprise au monde des objets connectés » les 9 points essentiels à prendre en compte lorsqu’on se lance dans la conception de son objet connecté.