Dans un contexte de crise sanitaire et d’accélération de la transformation numérique des entreprises, CCI France international souhaitait créer une application pour rassembler ses membres et créer une communauté d’affaire disponible à tout moment au travers de CCIFI Connect.

Charles Maridor, délégué général de CCI France international et Pascal Ameline, en charge de l’activité digitale à CCI France International ont accepté de partager leur expérience quant au développement et au lancement de cette application avec Blue Soft.

Présentation de la CCI France International :

« CCI France internationale rassemble les chambres de commerce françaises à l’étranger. Au nombre de 126, elles sont présentes dans 97  pays à travers le monde. C’est un réseau qui a la spécificité d’être un réseau complètement privé et autofinancé à 99 %. Nous avons vocation à animer les communautés d’affaires françaises à l’étranger et donc nous regroupons à la fois les entreprises françaises implémentées à l’étranger, mais aussi beaucoup d’entreprises locales qui sont en relation d’affaires avec la France. Dans ce cadre, nous organisons tout type d’événements et nous effectuons des mises en contact de façon permanente au sein de ces communautés. Les chambres françaises à l’étranger sont aussi des plateformes de services puisque notre mission est de développer le business entre la France et l’étranger et donc nous accueillons les entreprises, nous les aidons dans leur développement commercial dans les pays et nous les aidons à s’implanter. » explique Charles Maridor

Pourquoi avoir fait appel à Blue Soft  pour le développement de CCIFI Connect ?

Le délégué général reprend : « Nous avions, donc, CCI France International, de longues dates, un projet d’application mobile et il est clair que la crise sanitaire et l’accélération de la digitalisation pour beaucoup d’organisations pendant cette période nous ont incités à accélérer sur ce projet et à le lancer. Pour ce faire, nous avons exploré le marché et étudié différentes options et finalement, Blue Soft, nous a semblé être la bonne entreprise à solliciter pour ce projet et nous avons trouvé avec Blue Soft, non seulement un prestataire de service, mais aussi un partenaire qui a su comprendre nos spécificités et qui a su s’adapter à nos contraintes qu’elles soient organisationnelles ou financières. »

Comment s’est passée la réflexion autour de cette application CCIFI Connect ?

Pascal Ameline explique : « En 2020, nous avons eu la crise du Covid, la crise sanitaire, la crise économique, qui a marqué un petit peu un temps d’arrêt sur nos différents projets et on a du se recentrer sur nos priorités en répondant à deux objectifs principaux : Le premier objectif, faire gagner du temps aux chambres notamment dans la génération de leurs leads et pistes de business et le deuxième objectif qui était de trouver des solutions, de nouveaux services, de nouveaux services à valeur ajoutée pour les membres et pour les fidéliser.

L’application mobile a été la réponse à ces deux objectifs et on s’est lancé justement dans le développement de l’application mobile que l’on a nommée CCIFFI Connect. Cette application est réservée exclusivement aux membres et constitue un support, un nouveau canal de communication pour les chambres avec leurs entreprises et leurs membres. C’est aussi un nouveau support d’appartenance pour les membres des entreprises qui appartiennent à un réseau mondial des CCI FI. Une entreprise membre d’une chambre au Japon est en réalité membre d’un réseau international de chambres de commerce françaises à l’international. »

Quelles ont été les étapes et les parties prenantes ?

« Nous avons d’abord lancé un premier gros projet avec un nombre assez restreint de chambres. Le Canada, le Qatar et la Grande-Bretagne ont participé aux ateliers UX/UI avec l’équipe graphique de Blue Soft. (Le Renard Bleu) Le but était de délimiter le contour et le périmètre fonctionnel de l’application, définir les user story, définir les wireframes et les maquettes. 

Il a fallu ensuite faire tester toutes ces interfaces graphiques auprès de testeurs et d’utilisateurs finaux pour aboutir à un périmètre fonctionnel, graphique validé. Les équipes de développement de Blue Soft se sont ensuite mobilisées pour la construction et la conception de l’application mobile. » explique le responsable de l’activité digitale.

À quel stade du projet en êtes-vous ?

« Le projet d’application mobile a démarré en novembre 2020 par des ateliers UX/UI avec le Renard Bleu. Les équipes de développement ont pu ensuite, en moins de 5 mois développer la première version de l’application, toutes les bases techniques, les bases graphiques et les bases ergonomiques.

Une phase d’onboarding a été nécessaire afin de garantir une authentification sécurisée avec login et mot de passe, car CCIFI Connect est exclusivement réservée aux membres des chambres. Un certain nombre de contenus sont arrivés par la suite.

Avec la fonctionnalité Explorer le monde, chaque membre, chaque chambre peut aller explorer de nouveaux marchés, de nouveaux pays dans l’application et découvrir les événements, les offres privilège, les actualités sectorielles que la chambre met à disposition de ses membres.

L’application a été lancée en mai 2021 dans une trentaine de pays et on attend les développements de la V2 dans le reste des 85 pays dans lesquelles les chambres sont présentes. » poursuit monsieur Ameline

Quelles sont les perspectives pour cette application ?

« Nous avons déjà lancé la deuxième phase de développement de notre mobile CCFI Connect en deux étapes ont va dire. Une première étape qui va consister à faire évoluer, à corriger les petites erreurs, les petites imperfections de la version une et une deuxième étape qui va être l’ajout de fonctionnalités notamment, l’accès à l’annuaire mondial des contacts des 35000 entreprises membres des chambres qui représente au total de 170000 contacts qui pourraient potentiellement avoir accès à l’application.

Pour ses membres, pour ses contacts, la possibilité d’avoir des modules de chat, de mise en relation également.

Nous donnerons aussi la possibilité aux membres de se regrouper par centre d’intérêt, par affinité, par thématique en leur proposant du contenu dédié et personnalisé à travers des articles premium, des articles sectoriels qui s’afficheront en fonction de leur géolocalisation, de leur profil, de leur centre d’intérêt, de leur secteur d’activité et de leur statut et de leurs besoins du moment. » conclut Pascal Ameline

Pour en savoir plus sur la Digital Factory : https://www.bluesoft-group.com/digital-factory/

Télécharger le livre blanc
Pour plus d’informations, contactez-nous
Plus d’actualité IT sur notre chaîne YouTube

Partagez cet article !