Blue Soft a conçu pour le réseau CCI France International une application de mise en relation de ses membres avec le récent framework Flutter, porté par Google. Avec Flutter, le développement hybride, jusqu’ici peu convaincant, franchit manifestement un nouveau palier, en performance et simplicité, comme en esthétisme.

Flutter,  un framework au top de l’hybridation

Sorti fin 2018, le framework Google Flutter en est déjà à sa version 2.8 et les pronostics sont éminemment bons. Il suffit d’observer nos propres développeurs Blue Soft et l’engouement qu’ils expriment pour cette technologie. Simple à prendre en main, Flutter ne sait faire que du beau. Il s’est forgé une place de choix dans le cœur de nos équipes, surtout et étrangement, chez les moins de 30 ans. Il réussit le pari à plus large échelle, en témoignent les 120 000 étoiles décernées sur GitHub. C’est un succès à mettre en parallèle des 95 000 étoiles détenues par son concurrent le plus direct, et plus vieux de 4 ans, React Native.

Car Flutter s’inscrit dans un contexte déjà foisonnant d’outils de développement applicatif hybride, permettant de développer une seule fois pour plusieurs plateformes, principalement iOS et android.

React Native, Xamarin, Appcelerator, Ionic proposent déjà de simplifier la vie des développeurs, qu’il s’agisse de maintenir ou de faire évoluer un produit sans redéveloppement fastidieux. Pour autant, les frameworks sur le marché n’ont jamais convaincu longtemps en termes de performances et de résultats d’affichage.

En conséquence de quoi, face à des besoins trop nombreux de codes spécifiques et d’un temps d’adaptation de plus en plus long, les entreprises finissent par se tourner vers les technologies natives pour poursuivre leur stratégie mobile first plus sereinement et avec de meilleurs résultats.

Il n’est pas certain du tout que l’histoire se répète avec Flutter.

Un nouveau langage, de nouvelles perspectives pour le framework Flutter

Dès la sortie de Flutter, nos équipes ont choisi de tester le framework sur des projets applicatifs internes et d’en évaluer le potentiel. La qualité du rendu réel, sur des plateformes cibles, nous a bluffés. Le temps d’adaptation, réduit à peau de chagrin, a confirmé les promesses du SDK open source.

Si les solutions natives ont encore de beaux jours devant elles, les outils hybrides en revanche font pâle figure face à un SDK qui supprime en grande partie les problématiques de performances, grâce à son moteur graphique affichant un rendu final rapide et léger.

Certes, un langage cross platform exigera toujours plus de CPU, de ram ou de batterie qu’un langage natif mais Dart est une alternative très sérieuse à JavaScript. Proche de C et C#, il se montre fiable, lisible et facile à prendre en main. Cette accessibilité est due en grande partie au fonctionnement par widgets, qui sont les principaux composants d’une application développée avec Flutter, et à leur système d’arborescence. Flexibles, ils permettent de créer une interface utilisateur complexe rapidement.

Un SDK surveillé, testé et approuvé chez Blue Soft

Pour l’heure, il n’existe pas de certifications Google sur Flutter et la communauté, pourtant déjà très active et croissante, propose encore peu de supports de formation.

Chez Blue Soft, le choix de son adoption pour certains projets s’est construit sur plusieurs arguments, au-delà de l’enthousiasme qu’il génère parmi nos ingénieurs. D’une part le sdk est porté par un géant. Si Google n’a pas toujours maintenu tous ses produits, tant s’en faut, son sponsoring reste un gage de pérennité. Par ailleurs, de grandes entreprises, on songera notamment à certains constructeurs automobiles, l’ont d’ores et déjà adopté.

Enfin, et parce que l’on n’est jamais si bien servi que par soi-même, Blue Soft procède avec méthode avant de sélectionner une nouvelle technologie. Et Flutter n’a pas fait exception. C’est donc avec plus d’un an de recul, après plusieurs phases de Proof of Concept, de confrontation avec l’UX UI et de garantie de viabilité et de sécurité que nous l’exploitons avec succès aujourd’hui pour nos clients.

Télécharger le livre blanc
Pour plus d’informations, contactez-nous
Plus d’actualité IT sur notre chaîne YouTube

Partagez cet article !