Les systèmes d’informations hospitaliers sont souvent perçus comme désuets. Si l’hôpital public accuse bel et bien d’une dette technique, sa résilience et son goût pour l’innovation ne sont plus à démontrer. 

À partir de l’expérience de ses plus de 250 clients du secteur de la santé, notre filiale, Projetlys – Groupe Blue Soft, en partenariat avec Talan, propose un parcours d’innovation autour de quatre niveaux de maturité du système d’information hospitalier. 

1. Construire le socle d’infrastructure et sécuriser le système d’information hospitalier

Le regroupement des établissements en groupements hospitaliers de territoire (GHT) a notamment posé dès 2016 le défi de la convergence des systèmes d’information des hôpitaux. Avec des personnels amenés à intervenir sur plusieurs sites, les DSI ont dû s’adapter avec des solutions de collaboration à distances. Avec la crise sanitaire de 2020, le télétravail forcé s’est imposé pour une partie des personnels et la collaboration inter-établissements s’est accrue. Mais pour parvenir à tout cela, il convient avant tout de regrouper les utilisateur·ices dans un annuaire Azure Active Directory unique. Ces identités maintenant répertoriées, il faut alors les sécuriser, et là intervient Defender for Identity.

Enfin, pour couvrir toutes les surfaces d’attaque et détecter les événements de sécurité, Microsoft Sentinel collecte les informations des systèmes d’information, analyse les potentielles alertes et propose, tout cela grâce à la puissance de l’intelligence artificielle, des mesures adaptées.

2. Développer les usages collaboratifs, tant en interne que vers l’externe, avec les patient·es 

Opérant parfois à l’échelle d’un GHT, des personnels hospitaliers peuvent devoir se déplacer sur tout leur département dans les différents hôpitaux. Hors de question de gérer plusieurs boites mails personnelles et encore moins une messagerie instantanée par établissement. La messagerie unifiée, qui repose sur l’annuaire Azure Active Directory unique, permet notamment de dessiner des solutions collaboratives multisites : un seul identifiant sécurisé, accessible depuis un ordinateur fixe, portable ou un téléphone mobile. 

Pour prolonger cette idée, il convient de se pencher sur la prise en charge des patient·es. Il n’y a effectivement pas que les personnels qui sont amenés à se déplacer dans leur département (voire un département limitrophe). Les patient·es se retrouvent souvent à effectuer de nombreux déplacements pour leur suivi alors que certaines actions peuvent être entièrement dématérialisées : il est par exemple possible de proposer des ateliers thérapeutiques à distance, via Microsoft Teams. Le mode distanciel peut ainsi permettre de favoriser l’engagement des patient·es dans leur soins et capter des patient·es qui, sans distanciel, n’auraient pas pu poursuivre efficacement leur suivi. 

3. Dématérialiser les processus métier pour gagner en souplesse 

Pour poursuivre la route vers l’hôpital de demain, une étape essentielle concerne la dématérialisation des processus métier. Exit, les formulaires papiers, la saisie d’informations manuscrites. Les solutions de la Power Platform de Microsoft permettent de créer des applications internes et des portails dédiés à l’externe. Gérer les préadmissions des patient·es, la programmation des hospitalisations, gérer des stocks, des demandes de matériel ou encore des plannings de garde, tout peut se faire par voie numérique. À la clé, un gain de temps important, grâce à une remontée rapide et efficace de l’information, doublée d’économies en matière de déplacements et de correspondance par courriel. 

Téléchargez le livre blanc "Construire l'hôpital de demain avec les solutions Microsoft"

4. Aller encore plus loin et anticiper les besoins avec l’intelligence artificielle

Enfin, dans ce cheminement vers l’hôpital de demain, il va sans dire que l’IA occupe une place importante. Avec son potentiel allant bien au-delà des capacités humaines, l’intelligence artificielle, appliquée au domaine de la santé pourra permettre d’anticiper les besoins en matériel des services ou même aider les équipes soignantes au diagnostic et au pronostic des patient·es grâce à l’analyse et au croisement d’informations. Adossée sur les outils du cloud Azure, l’intelligence artificielle se pose ainsi en l’outil d’analyse de données qui permettra à l’hôpital de prendre un temps d’avance sur les besoins des personnels et des patient·es.

Tous ces changements doivent, bien entendu, être soutenus par un accompagnement des utilisateur·ices pour une prise en main des nouveaux outils la plus optimale possible. 

Si le chemin vers l’hôpital de demain peut sembler long, il est en réalité déjà bien entamé dans nombre de GHT. Question d’efficacité, d’adaptabilité, le secteur de la santé s’équipe des nouvelles technologies qui lui permettent de se moderniser au gré de ses besoins, afin de fournir un service de qualité optimale. 

Téléchargez le livre blanc "Construire l'hôpital de demain avec les solutions Microsoft"

Partagez cet article !