Microsoft Teams : n°1 des messageries d'entreprise, devant Slack
18898
post-template-default,single,single-post,postid-18898,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1300,qode-theme-ver-10.1.1,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive
 

Microsoft Teams : 13 millions d’utilisateurs, n°1 des messageries d’entreprise, devant Slack

Microsoft Teams : 13 millions d’utilisateurs, n°1 des messageries d’entreprise, devant Slack

Cet été, Microsoft a lancé une petite bombe dans l’univers des messageries instantanées d’entreprise : sa plateforme Teams, intégrée à Office 365, attire 13 millions d’utilisateurs quotidiennement. Autre surprise, et de taille : Teams est désormais plus populaire que son concurrent Slack.

En seulement deux ans, l’outil de communication de la suite Office 365 a réussi à conquérir de nombreux utilisateurs au point de devenir le canal de communication instantanée le plus important. Si l’on se penche sur l’utilisation hebdomadaire de Teams, Microsoft annonce 19 millions d’utilisateurs. En volume de structures, la plateforme est utilisée par 500 000 entreprises sur 181 marchés.

Fières de ce succès, les équipes de Teams et d’Office 365 ne s’arrêtent pas en si bon chemin. Teams devrait bientôt être équipé de deux nouvelles fonctionnalités : les notifications urgentes et la priorisation des informations.

Les notifications urgentes se présentent sous la forme de courts messages qui sont envoyés toutes les deux minutes sur un ordinateur ou un smartphone jusqu’à ce qu’elles soient prises en compte par le destinataire. Ce fonctionnement se destine à être particulièrement utilisé dans les milieux où l’urgence prend toute son importance comme dans les hôpitaux.

 

La seconde fonctionnalité permet d’épingler un message dans une conversation afin qu’il soit toujours visible. Utile pour les informations ou les bonnes pratiques à ne pas manquer.

De nombreux outils en « addons »

Au-delà des deux nouveautés qui apparaîtront d’ici la fin de l’année, Teams compile de nombreux « addons », services tiers complémentaires. Aujourd’hui, Microsoft en recense 140. Trello ou Evernote côtoient les services Offices en ligne, les conférences vidéo et les espaces de stockage.

Dernière nouveauté : Teams va intégrer Kaizala, son outil de communication pour les entreprises décentralisées. Similaire à Whatsapp, Kaizala ne demande que peu de bande passante et fonctionne via les numéros de téléphone. Les fonctionnalités telles que les checklists, les questionnaires ou les formations sont prévus pour la fin 2019. Tout Kaizala migrera vers Teams fin 2020.

En s’appuyant sur son package global et sur la variété des outils intégrés, Microsoft propose un Teams porteur du travail collaboratif. Véritable facilitateur des échanges, Teams permet à tous de mieux travailler ensemble.

La formation comme clé pour les nouveaux marchés

En 2019, Microsoft comptabilise 13 millions d’utilisateurs actifs sur Teams et 180 millions sur Office 365. Bien que le service de messagerie affiche un score tout à fait honorable, il reste encore de la marge pour les équipes Sales. Comment étendre l’utilisation de Teams à tous les postes liés à un compte Office 365 ?

Une démarche de formation semble être la réponse la plus pertinente. Grâce à un accompagnement des collaborateurs sur l’outil, ses bénéfices sont plus appréciés puisque mieux envisagés. Il est primordial pour les entreprises de guider ses équipes dans leur parcours d’apprentissage sous peine de voir deux risques apparaître : un désintérêt suivi d’une non-utilisation, mais également des failles de sécurité.

Dans les entreprises qui utilisent déjà largement le concept de groupes pour le travail collaboratif, Teams ne sera qu’une formalité, ou presque. Ailleurs, l’accompagnement des collaborateurs permettra d’éviter un rejet de Teams, qui poserait un problème organisationnel. Plus dangereux encore, une mauvaise utilisation entraînerait aussi des conséquences plus lourdes. Bien que Teams soit très sécurisé et qu’il communique régulièrement avec les administrateurs, les manipulations hasardeuses des utilisateurs peuvent provoquer des fuites, failles ou dangers pour l’ensemble de l’entreprise.

La phase d’apprentissage est donc primordiale. Elle l’est d’autant plus dans les grandes entreprises qui rassemblent de très nombreux utilisateurs d’office 365, usages et besoins. À l’aide d’un interlocuteur expert et pédagogue, les collaborateurs pourront profiter pleinement des avantages de la solution de messagerie.

 

Grâce à une version intégrée à Office 365 et une version gratuite, Teams a réussi à s’imposer dans le champ professionnel rapidement.

Avec un travail de fond et continuel sur l’UX, les équipes de Teams cherchent à créer un outil fluide et moderne que tous les utilisateurs, quels que soient leur structure, leur fonctionnement ou leurs besoins, prennent en main et utilisent sur un rythme régulier.

En parallèle des efforts menés sur l’interface, Microsoft va concentrer son travail sur Teams plutôt que sur Office 365 dans leur stratégie FY 2020. Annoncée lors de sa conférence annuelle à Las Vegas, la nouvelle de Microsoft parle de créer un outil qui puisse concurrencer le smartphone.

Ces changements promettent de belles opportunités mercantiles. Si vous utilisez déjà Office 365, mais pas encore Teams, faites-vous accompagner ! En tant que partenaire, nous intégrerons l’outil à votre environnement et pourrons former vos collaborateurs et administrateurs, et assurer le succès de votre démarche.