Faire équipe et garder le cap

Officialisé en début d’année 2022, Blue Soft Consulting réunit désormais Daylight Consulting, Ileo Conseil et Ileo Niort. Anne-Lucie Philonenko est à la tête de ce nouveau pôle de plus de 115 consultants, qu’elle conduit avec détermination sur le chemin de nouvelles et nombreuses collaborations.

Anne-Lucie Philonenko, le consulting est-il d’abord une affaire humaine ?

C’est en tout cas ce qu’il devrait être. Il n’y a pas de transformation, pas d’introduction de nouvelle technologie, pas de réorganisation, pas de nouvelles perspectives, sans que l’être humain ne soit à l’origine du succès ou de l’échec d’un projet.

Or toute transformation est un élan, un saut vers ce que l’on ignore, au moins en partie. C’est une source de doute, d’inquiétude et parfois d’affliction. Ne pas le reconnaître est une erreur fondamentale.

Cela étant dit, le changement, en tant que cycle, est inévitable. Savoir l’accueillir et avancer avec lui est certainement la meilleure des façons de faire, qu’il s’agisse de croissance pour l’organisation comme d’évolution pour les personnes concernées. Le consulting vise à apporter la connaissance nécessaire pour poser de solides fondations d’une part et contribue à créer l’ossature d’une ambition ou d’un programme.

Tous les grands projets sont si complexes dans leur mise en œuvre qu’ils tendent à dissimuler l’éventuelle douleur diffuse des salariés impactés par les restructurations. Que faire pour des équipes qui refusent de collaborer ? Laisser la souffrance s’installer ? L’exercice autour de la relation, de l’échange, de l’alignement sur des objectifs compréhensibles est évidemment requis, mais, parce que c’est un processus, il faut savoir donner du temps aux collaborateurs.

Depuis ce début d’année, vous dirigez Blue Soft Consulting, qui est lui-même le fruit du rapprochement de trois sociétés. Peut-on y voir une mise en pratique très concrète d’une mission de consulting ?

Daylight Consulting fait partie du groupe Blue Soft depuis 2018. Elle propose de l’appui méthodologique aux projets. C’est un accompagnement puissant dans une logique d’apport de solutions, pour tous secteurs d’activités confondus.

De leur côté, Ileo Conseil et Ileo Niort, que j’ai créés respectivement en 2008 et en 2017, sont entrées dans le giron du groupe Blue Soft en 2020. Ce sont des experts de l’assurance au sens large, et de la banque. Ils conduisent des missions de pilotage de projet, des prestations de maîtrise d’ouvrage et d’assistance à maîtrise d’ouvrage.

Aussi, oui, conjuguer trois entités dont l’offre de service ne s’articule pas de la même façon, au même titre qu’elle ne s’adresse pas nécessairement aux mêmes secteurs, exige de prendre le plus tôt possible la mesure des enjeux humains d’un tel rapprochement.

Au-delà d’un grand séminaire au cours duquel nous avons défini notre stratégie commune, celle qui va nous accompagner sur toute la chaîne de valeur des actions, il était important de commencer rapidement à croiser les compétences et les savoir-faire. Ce début d’année, les équipes Daylight et Ileo Conseil ont œuvré ensemble à la réponse à un appel d’offres secteur public, que nous venons de remporter, dans un cadre pluriannuel. De même, grâce à une réponse conjointe du pôle Blue Soft Consulting et d’une équipe du pôle Cloud Infrastructure, nous sommes désormais référencés auprès d’un important groupe audiovisuel. Le modèle de l’échelle de valeurs complète fonctionne, sans aucun doute. Par ailleurs, cette capacité à lier les talents est très clairement dans l’ADN Blue Soft.

En parallèle, nous poursuivons notre effort de simplification des processus et des méthodes. Lors d’une nouvelle organisation, l’on commence toujours par se regarder avec un peu de circonspection, c’est normal. Mais le travail en commun permet à chacun de constater qu’il peut apporter beaucoup à l’autre. Ileo par exemple dispose notamment d’une solide équipe commerciale qu’elle met à disposition de Daylight, laquelle ajoute au groupe sa culture de formation et sa méthodologie de projet très pointue. Nous proposons en outre des passerelles à nos consultants les plus seniors qui souhaiteraient élargir leur quotidien professionnel.

Que percevez-vous des attentes des entreprises en matière de consulting, demain ?

Nous le voyons, le lisons, l’entendons, les technologies se renouvellent à vitesse grand V et entraînent avec elles cette fascinante transformation des usages. Cela dit, les entreprises ont beau le savoir, il demeure très complexe d’apprivoiser les nécessaires nouvelles postures.

Je ne me crois pas très loin de la vérité si je parle d’une forme de désincarnation, qui peut laisser perplexe. Une désincarnation des projets et des relations de travail en premier lieu, à travers des habitudes professionnelles qui s’ancrent dans la vie des entreprises, comme le télétravail et les visioconférences. Une désincarnation technologique bien entendu, qui se traduit par exemple par des infrastructures désormais software defined et une consommation de la virtualisation devenue coutumière.

Cette accélération et cette désincarnation exigent évidemment de nouvelles méthodes, raison pour laquelle Blue Soft a particulièrement renforcé ses pôles Digital Factory et Cloud Infrastructure. Mais c’est aussi un changement d’univers, qui demande de donner du sens à ces nouveaux avatars, en comprenant qu’il s’agit d’abord d’une transformation du quotidien des métiers et du renouvellement des générations. Aujourd’hui et plus encore demain, l’adhésion des utilisateurs et l’écoute attentive de leurs besoins sont au centre de la transformation. Il n’y a qu’en équipe, et la conviction d’être et d’avancer ensemble, que l’on y parvient.

Contactez-nous

Partagez cet article !