Remote infrastructure management, DevOps et hyper-automatisation, lowcode, API-First et Securityfirst sont autant de tendances qui vont faire bouger en 2022 Blue Soft vous dévoile ses prédictions sur les tendances IT et développement à suivre en 2022 pour rester compétitif.

#1 Le remote infrastructure management, ou comment concilier développement et télétravail

La généralisation du télétravail implique de nouveaux besoins infrastructurels pour les départements IT des organisations : un réseau internet stable et performant, une certaine puissance de calcul informatique, un réseau social d’entreprise, des procédés de cybersécurité très rigoureux, etc. Pour toute ces raisons, la gestion de l’infrastructure à distance (ou RIM pour Remote Infrastructure Management) voit sa popularité grimper. Le RIM est un processus de surveillance et de gestion de l’infrastructure informatique. Centre de données, réseaux, courrier électronique, appareils, stockage, ERP, système d’exploitation, sécurité, serveurs, support, base de données, applications, téléphonie et services… Tout y passe. L’intérêt de cette méthode de gestion réside dans la centralisation de tous ces éléments au sein d’une même plateforme de gestion. Ainsi, les équipes IT, à partir d’un emplacement distant, peuvent effectuer des actions correctives pour permettre une disponibilité continue. Grâce au RIM, l’administrateur effectue des réparations sur site uniquement si le matériel tombe en panne.

Les avantages du RIM :

  • Une baisse des coûts de gestion en cas d’externalisation du service chez un fournisseur RIM
  • Une aide à la décision 24 heures sur 24 grâce à la centralisation de nombreux services au sein d’une même plateforme en ligne

#2 DevOps et hyper-automatisation

Déjà bien implantée dans de nombreuses organisations, la livraison continue va passer de statut d’avantage concurrentiel à celui de prérequis indispensable en 2022. De nombreuses organisations ont déjà franchi le pas en créant un pôle DevOps. Une étude récente de Gartner popularise même le terme d’hyperautomatisation, une notion qui englobe toute la tendance autour de l’automatisation de l’ensemble de l’organisation, au-delà de l’infrastructure IT. En matière d’infrastructure IT, certaines solutions d’automatisation se distinguent. L’étude Gartner met en avant celles qui inspirent « le plus confiance » : il s’agit de VMware vRealize (56%), Red Hat Ansible Automation Platform (35%) et Puppet (16,5%). Pour en savoir plus sur les avantages de DevOps et de la livraison continue, découvrez comment Blue Soft a accompagné Médiamétrie dans le développement d’une culture et d’un département DevOps.

#3 Optimiser les coûts et l’efficience avec le lowcode

Le développement low-Code permet aux entreprises de créer des applications avec peu de codage. Cette méthode a gagné du terrain ces dernières années, ci-bien que ce marché devrait générer 187 milliards de dollars de revenus d’ici 2030.

Les avantages du low-code :

  • Peu de programmation requise et donc une baisse des coûts
  • La facilité de programmation rend le produit rapidement opérationnel
  • Une solution pour contrer le Shadow IT grâce aux plateformes low-code

#4 Développer avec l’approche API-first

Cela fait bientôt 20 ans que les API existent, mais le concept d’API-First commence tout juste à se faire un nom. Mais qu’est-ce que cela veut dire ? Cette méthode consiste à mettre l’API au centre du développement d’une application ou d’un produit. L‘API-first suggère donc de créer une API, puis de bâtir autour l’ensemble des applications destinées aux utilisateurs finaux.

Les avantages de l’API-first :

  • L’assurance de satisfaire à la fois les utilisateurs finaux et les consommateurs de l’API.
  • Une API facile à consommer a davantage de chance d’être utilisée par les développeurs

#5 Le personnalisation prédictive, ou l’IA au service de l’UX

Graphique A/B Testing

https://www.kameleoon.com/fr/blog/personnalisation-marketing-site-manuelle-vs-predictive

L’exploitation de l’intelligence artificielle à des fins d’amélioration de l’expérience utilisateur est un des leviers encore peu exploités par les équipes marketing et développement. Pourtant, bien utilisées, la collecte des données utilisateurs permet d’affiner le parcours client et, in fine, d’améliorer l’expérience globale et la rentabilité d’une application. Grâce au développement de programme de machine learning, ces données permettent de mettre en place de la personnalisation prédictive. À titre d’exemple, Netflix utilise cette méthode pour générer les miniatures de films ou séries qui seront les plus susceptibles de plaire à l’utilisateur en fonction de son historique de comportement.

Les avantages de la personnalisation prédictive :

  • Le modèle de personnalisation le plus poussé à l’heure actuelle, à condition que la technique de programmation en machine learning soit efficace
  • Un gain de temps et de productivité. Une fois que le modèle est déployé, il tourne tout seul

#6 Security-first : la cybersécurité au centre des projets de développement

En 2022, plus que jamais, chaque entreprise aura besoin d’une stratégie efficace de sécurité des données. Au cours de la seule année écoulée, 64 % des entreprises dans le monde ont été confrontées à une forme de cyberattaque, avec un coût moyen de 4,24 millions de dollars par violation, le plus élevé jamais enregistré. Ainsi, une approche securityfirst lors du développement logiciel permet de considérer les problématiques de sécurité avant même (ou, du moins, en concomitance) les problématiques fonctionnelles, tout en conservant une expérience utilisateur optimale. Un projet pour conserver votre compétitivité en 2022 ? Discutez-en avec nos spécialistes Cloud et Infrastructure et exploitez la puissance de la donnée et mettant en place un projet de développement adaptée à vos besoins.

Contactez-nous

Partagez cet article !