Avec le projet d’application mobile, CCIFI Connect, Blue Soft et CCI France International ont créé un véritable partenariat qui va aujourd’hui au-delà d’une simple relation commerciale.

Charles Maridor, délégué général de CCI France international et Pascal Ameline, en charge de l’activité digitale à CCI France International vous racontent comment est née cette relation et comment ces liens se sont tissés.

Pourquoi avoir fait appel à Blue Soft ?

La vision de Charles Maridor sur le projet : « Nous avions, donc, CCI France International, de longues dates, un projet d’application mobile et il est clair que la crise sanitaire et l’accélération de la digitalisation pour beaucoup d’organisation pendant cette période nous ont incités à accélérer sur ce projet et à le lancer. Pour ce faire, nous avons exploré le marché et étudié différentes options et finalement, Blue Soft, nous a semblé être la bonne entreprise à solliciter pour ce projet et nous avons trouvé avec Blue Soft, non seulement un prestataire de service, mais aussi un partenaire qui a su comprendre nos spécificités et qui a su s’adapter à nos contraintes qu’elles soient organisationnelles ou financières. »

Qu’est-ce qui vous a plu dans l’approche de Blue Soft et du Renard Bleu ?

Pascal Ameline présente ce qu’il l’a séduit dans la collaboration : « Il y a beaucoup d’éléments qui nous ont plu dans l’approche Blue Soft et j’en retiens 4 principalement.

  • Le premier élément c’est que Blue Soft a été capable de nous apporter une méthodologie claire, un cadre clair sur lesquels on s’est appuyé dans toutes les étapes du projet. Des ateliers de conception UX/UI jusqu’à la mise en production nous aidant à rester vraiment focus sur l’utilisateur final.
  • Le deuxième point qui nous a plu, c’est qu’ils ont réellement bien compris nos spécificités, nos contraintes, notre existant, notre ADN et on put travailler en bonne intelligence également avec notre équipe projet en interne, mais également avec nos autres agences qui étaient partie prenante du projet.
  • La troisième chose qui m’a plu dans l’approche Blue Soft c’est que malgré la situation compliquée que l’on vivait avec les confinements, le télétravail, l’absence de réunions physiques et de rencontre avec les équipes Blue Soft, ils ont réussi à mettre ne place d’outils innovants, des solutions innovantes notamment pour animer nos premiers ateliers d’écoconception UX/UI, pour définir nos maquettes, nos wireframes dans des espaces de travail virtuel.
  • La quatrième chose qui nous a plu dans l’approche Blue Soft c’est leur côté humain, la bonne humeur des équipes, la solidarité entre les équipes, la bonne communication entre les équipes, la bonne ambiance également. Ce sont aussi des conditions au succès d’un projet de ce type-là. »

Aujourd’hui, CCI FI entretient un vrai partenariat avec Blue Soft, que pouvez-vous dire sur cette relation et quels en sont les avantages ?

« Si je devais résumer la relation avec Blue Soft en 3 mots, c’est engagement. Toutes les équipes ont été impliquées du début à la fin du projet. C’est l’esprit d’équipe et c’est la transparence en termes de temps de développement, de délais de livraison, et de couts. Il y a un seul regret quand même. C’est le regret de ne pas avoir connu Blue Soft plus tôt. » conclut Pascal

Nous avons également réalisé une interview client à ce sujet : https://www.youtube.com/watch?v=bJxvWxVYY1w

Contactez-nous

Partagez cet article !