Les entreprises du futur sont celles qui saisiront et maîtriseront les enjeux du Cloud et de l’Intelligence Artificielle.

Jusqu’alors, la combinaison de l’IA avec les technologies du Cloud était réservée aux très grandes entreprises. Pourtant, les Cloud providers sont de plus en plus nombreux à permettre le déploiement de projets d’IA adaptés à la taille et la maturité de leurs clients.

En parallèle, ces deux marchés connaissent une croissance sans précédent : d’ici 2025, le marché mondial de l’IA devrait atteindre 60 milliards de dollars et celui du Cloud 1 250 milliards de dollars (source : Bilan). Cette croissance attendue s’explique notamment par la démocratisation du Cloud « as-a-Service ».

La tendance est donc claire : les projets IA au sein d’architectures Cloud tendent à se démocratiser, et si votre organisation n’a pas encore établi de projet en ce sens, il est grand temps de réfléchir à la valeur ajoutée que l’IA pourrait apporter à votre Cloud.

Le Cloud et l’IA « au service » des données

Les projets datadriven ne sont pas un effet de mode mais une obligation pour toute organisation qui souhaite perdurer. L’exploitation des data devient la solution à tout : elle permet une meilleure gestion, des décisions stratégiques plus précises ou encore un contrôle accru des systèmes d’information.

Cependant, l’utilisation de ces données perd de son potentiel si elle nest pas couplée à un Cloud performant. En effet, l’accessibilité, la vitesse et la connectivité offertes par le cloud sont autant d’atouts qui permettent à l’IA de développer toute sa valeur.

 

Croissance du Cloud Canalys

Les dépenses dans les services de Cloud de début 2018 à fin 2020 (source : Canalys)

 

Les Cloud providers (AWS, Microsoft Azure, Google Cloud et consorts), déjà bien présents sur ce segment de marché pour les grandes organisations, adaptent aujourd’hui leur offre pour d’autres tailles d’entreprises (ETI et PME). Si bien qu’aujourd’hui, des services comme Microsoft Azure proposent le déploiement de l’IA dans les entreprises via des packages de services.

Ces solutions fournissent des plateformes de calculs sur lesquelles elles peuvent déposer leurs données et algorithmes. Une configuration qui impose à l’entreprise de disposer en interne de data scientists et data analysts pour développer les algorithmes, les entraîner (Machine Learning) et analyser les données. Dans ce type de contrats, l’entreprise garde la main sur ses données et sur ses modèles.

Cela signifie 2 choses :

• c’est une nouvelle opportunité pour exploiter au mieux les data et gagner en compétitivité ;

• c’est une opportunité pour la concurrence de devenir plus compétitive.

Livre blanc sur IA et Cloud

IA et Cloud : quel est l’intérêt de les coupler ?

Contrôle permanent sur vos données et l’algorithmie

L’accessibilité et la flexibilité offertes par le Cloud sont désormais bien reconnues par l’ensemble des organisations, grandes ou petites. La nouvelle étape, qui va encore pousser les performances du système d’information, c’est donc l’Intelligence Artificielle . En intégrant l’IA à une technologie de Cloud hybride, on automatise le contrôle permanent et précis des data. Par exemple, l’IA va se nourrir des données pour optimiser les flux, en les déplaçant dans le Cloud hybride, pour les rendre accessibles sans délai à l’usage observé.

Désengorgement de vos outils de stockage

L’Intelligence Artificielle peut également optimiser la capacité de stockage des données. Les espaces de traitement sont libérés automatiquement de non utilisées ou déjà traitées, qui peuvent être stockées sur des espaces moins gourmands. Le Machine Learning permettra quant à lui d’anticiper le besoin d’accès et la capacité de stockage nécessaire à l’hébergement des nouveaux flux.

Coûts réduits

On peut opposer au développement de l’IA le fait qu’elle soit elle-même gourmande en espace. Il est en effet difficile de prédire l’espace de stockage nécessaire lorsque l’on se lance dans un projet d’IA. Mais le Cloud permet d’investir dans un espace de stockage cohérent et évolutif en fonction des besoins et de l’ajuster en quasi-temps réel. Cela évite d’investir dans du « dur » et de constater à moyen terme qu’on l’on a visé trop grand (et trop cher). Des économies qui peuvent ensuite être allouées au développement de l’IA, et donc de la valeur issue des data.

Une synergie qui trouve son application dans tous les domaines d’activité

Le Cloud a pénétré tous les secteurs, et l’IA se démocratise pour toutes les tailles d’entreprises, on l’a vu. Cette synergie entre le Cloud et l’IA est particulièrement stratégique dans un secteur : celui de la banque et de l’assurance.

Le secteur de la banque et de l’assurance

Dans la banque, quelques millisecondes gagnées sur un calcul peuvent faire basculer un marché. La finance continue de vivre sa transformation et doit s’adapter aux nouveaux services, à la Blockchain, à l’augmentation des flux. Le secteur bancaire doit donc investir dans des technologies innovantes telles que l’IA ou la data science, pour garder le rythme. Pour accompagner cette transformation, le Cloud est indispensable, car il est le seul endroit où la quantité de données peut être traitée.

L’IA est également mise à contribution dans ce secteur pour améliorer l’expérience client, et anticiper les besoins. Prenons l’exemple des chatbots : les entreprises du secteur de la banque et de l’assurance qui ont intégré l’IA pour développer un agent conversationnel constatent une hausse du revenu par client de 13% et une baisse des coûts d’exploitation de 13% (source : L’usine digitale).

_

Vous êtes prêt à passer à la vitesse supérieure et exploiter le potentiel de vos données ? Discutons ensemble de votre projet.

Contactez-nous

Partagez cet article !