Le groupe Blue Soft inaugure son premier podcast. Avec Chroniques de Talents Bleus, Blue Soft s’adresse à tous ses futurs collaborateurs par les voix de ses salariés, ingénieurs, directeurs, responsables RH, formateurs et plus encore. Un podcast pour aiguiser la curiosité des hésitants, apprécier l’ambiance de l’entreprise et inviter les débutants comme les chevronnés à adopter le courant bleu.

Un Blue Soft, des Blue Soft

Blue Soft, c’est une constellation d’agences en France, en Suisse et en Belgique. C’est aussi une croissance externe forte, qui nourrit le groupe de toute sa diversité, cultures d’entreprise et méthodes. Une organisation qui rend d’autant plus délicat à donner une définition homogène de l’ESN. Et pourtant. À travers le podcast Chronique de talents bleus, au fil des propos, des rires, des hésitations, des longs développements ou des exclamations, il ressort une culture commune que chacun s’approprie, à sa façon toute personnelle. Tous et toutes expriment de l’affection, un attachement, parfois éclos ailleurs et qui se poursuit avec Blue Soft, en douceur, avec humanité.

Quand Blue Soft recrute, ces multiples facettes sont difficiles à exprimer, alors qu’elles sont, en quelque sorte, le sel de l’entreprise. Elles forment ces petits détails qui pourraient faire pencher la balance dans le cœur d’un candidat. C’est pourquoi il semblait important de les faire émerger, pour que chacun et chacune puisse se faire une meilleure idée de l’agence qu’il et elle hésite ou s’apprête à rejoindre.

Les mots et le format de Chroniques de talents bleus

Le podcast est avantageux parce qu’il permet une liberté d’expression qu’on ne trouve dans aucun autre format, pas même la vidéo. La caméra peut d’ailleurs avoir un effet paralysant, qu’on ne souhaite à personne (surtout pas au monteur). C’est aussi un medium fait de codes et de conventions qui peuvent avoir tendance à fausser le rapport avec le public.

Liberté de ton, conversation menée à bâtons rompus, loin des regards scrutateurs et du poids de l’image, le podcast est fait des ingrédients qui donnent une saveur inimitable à un témoignage et respectent son authenticité.

Choisi d’abord pour s’affranchir des discours convenus et élargir le spectre des sujets importants à traiter, le podcast est aussi un produit plus léger, moins gourmand en ressources informatiques, facile d’accès. En d’autres termes, c’est un vecteur de communication qu’il faudrait privilégier en ces temps de consommation raisonnée et d’efforts communs à fournir.

Un rendez-vous mensuel

À raison d’un podcast diffusé par mois, Blue Soft se donne pour mission de faire découvrir aux candidats et candidates une partie de l’envers du décor d’une ESN aux métiers et missions d’une très grande variété, disposant d’une offre géographique particulièrement riche.

Responsable du recrutement pour la Digital Factory, Marlène ouvre le bal. Elle témoigne de la rude concurrence qui se joue entre les entreprises du numérique aujourd’hui pour trouver de nouveaux collaborateurs et dévoile avec appétit les arcanes d’un métier exigeant. Qu’elle recrute pour ses propres besoins ou pour ceux de son agence, Marlène devrait en toute logique stimuler l’envie de rejoindre le groupe, tant elle montre une joie de vivre communicative.

En octobre, place à Grégory, développeur Fullstack, fier de son équipe et de son agence, heureux de transmettre ses connaissances au bureau comme à la terrasse d’un café visiblement.

En novembre puis en décembre, rencontrons Guillaume et Cédric. Le premier est consultant et formateur, le second, directeur des opérations.

Tous et toutes rendent compte au micro de Blue Soft de leur contexte en entreprise, de leurs attentes et de leurs satisfactions. Pour tous les candidats et candidates, c’est une fenêtre entrouverte sur un possible avenir professionnel, une manière de les aider à se projeter un peu plus, une façon d’ajouter du familier à une nouvelle aventure.

J’écoute le podcast “Chroniques de talents bleus” :

Découvrez nos offres d’emploi
Rejoignez-nous

Partagez cet article !