Yammer ou Teams : complémentaires ou concurrents ?
19461
post-template-default,single,single-post,postid-19461,single-format-standard,2.2.2,2.2.2-apply-online,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1300,qode-theme-ver-10.1.1,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive
 

Yammer ou Teams : complémentaires ou concurrents ?

Yammer ou Teams : complémentaires ou concurrents ?

Alors que Yammer, créé en 2008, est entré dans le giron de Microsoft en 2012, l’apparition de Teams dans en 2017 est en quelque sorte venue rebattre les cartes. Jusque-là, les utilisateurs avaient un usage essentiellement bureautique de la suite Office. Et soudain, on bascule dans une vision collaborative du travail, qui s’accélère encore avec la crise sanitaire, obligeant la planète à la collaboration à distance. Ceux qui avaient déjà un réel usage de Yammer (et qui n’étaient pas forcément très nombreux, en proportion des utilisateurs Office 365), se demandent alors si ça ne fait pas un peu doublon. Et les utilisateurs de Teams ont bien du mal à comprendre pourquoi ils devraient aussi utiliser Yammer. Mais à y regarder de plus près, chacun de ces deux produits a bien des spécificités, et des « règles du jeu » à bien connaître, pour en optimiser les usages.

Qu’est-ce que Yammer n’est PAS ?

Yammer n’est ni un outil de gestion de projet, ni une messagerie instantanée, ni une plateforme collaborative. Pourtant, Yammer dispose de fonctionnalités qui pourraient donner l’impression inverse : connexion avec Sharepoint, Groupes d’utilisateurs, chat intégré…

Alors c’est quoi Yammer ? Un réseau social, mais confiné à son organisation, avec quelques options d’ouverture à l’extérieur. A sa création, Yammer utilisait presque strictement tous les codes de Facebook : ergonomie, vocabulaires et fonctionnalités de bases. Depuis, Facebook a beaucoup évolué et les deux réseaux se sont lentement distingués. Mais Yammer conserve toute cette dimension sociale.

En revanche pour ce qui est d’être un outil de travail collaboratif, Teams le surpasse largement.

Vous souhaitez approfondir le sujet et découvrir tous les bénéfices de Yammer pour votre entreprise ? Participez à notre séminaire gratuit !

Pourquoi continuer à développer l’usage de Yammer ?

Dans ce cas pourquoi continuer à utiliser Yammer, depuis l’apparition de Teams ? Eh bien parce que certains usages s’y épanouissent bien mieux.

La constitution de communautés : les notions de « groupe » sont remplacées par des communautés Yammer que les utilisateurs peuvent rejoindre librement lorsque les échanges qui s’y déroulent les intéressent. Ils peuvent y partager des liens, des documents, des lives-streams (oui oui, comme sur Facebook). Les échanges y sont riches et les communautés sont de véritables lieux de partage de connaissance autour de sujets que les utilisateurs peuvent approfondir.

Le mode de communication : ici on ne « chat » pas, on « poste ». L’édition de message permet une grande diversité de contenu. Par exemple des photos, des gifs, des vidéos et des pièces jointes, c’est donc un moyen idéal pour diffuser des annonces, de nouvelles initiatives et renforcer la culture de l’entreprise.

La tenue d’événements : une page de découverte d’événements a été ajoutée à chaque communauté afin que les membres puissent voir les nouveautés, les discussions et rester informés des événements à venir.

La diffusion de connaissances : l’algorithme de Yammer permet de filtrer les publications et d’organiser les conversations en questions/réponses, ce qui facilite les échanges riches et met en avant les sujets les plus fédérateurs.

yammer ou teams

 

Faut-il choisir entre Teams ou Yammer ?

Opposer Yammer à Teams n’a pas vraiment de sens, à fortiori si vous êtes dans une organisation importante en volume et dispersée en sites. Yammer se révèle alors être un outil formidable pour cimenter la culture d’entreprise, même entre des collègues qui ne se sont jamais rencontrés dans la vraie vie. Cela peut se faire à travers des communautés formelles travaillant sur des sujets transverses, mais aussi des discussions informelles qui permettent de partager des choses plus personnelles. C’est un peu votre cafétéria virtuelle.

Teams fonctionne plus comme une salle de réunion. Les discussions y ont moins de profondeur, mais sont plus opérationnelles. Teams est fait pour organiser les conversations autour de sujets définis, et est l’endroit idéal pour discuter rapidement de l’avancée d’un projet, envoyer un élément à l’équipe et collaborer simultanément sur des documents. C’est donc l’endroit idéal pour faire avancer un projet au quotidien.

 

Les deux outils se complètent donc très bien : d’un côté Teams permet d’accomplir le travail quotidien en équipe – même (et surtout) en travail à distance comme on a pu le vivre pendant la crise sanitaire –  de l’autre Yammer permet de toucher une audience large autour de sujets transverses, sur du temps long, avec un potentiel d’expertise important. Ils ont donc clairement tous les deux leur place au sein de la suite Office365, et répondent à des usages différents des collaborateurs. La meilleure preuve de leur utilité conjointe, c’est peut-être qu’il est possible depuis quelques mois d’intégrer les communautés Yammer… à Teams !

Vous avez besoin d’être accompagné sur la digitalisation de vos équipes et le travail collaboratif ? Contactez nos experts du digital !